Lithurgie des heures

Vigiles, Laudes, Prime, Tierce, Sexte, None, Vêpres ,Complies, accomplie, ma journée est accomplie, finie et pourtant sans fin, recommence, cycle infini, j’égrène entre mes doigts le chapelet des jours finis et pourtant sans fin, compte, recompte, recommence, je récite le décompte, compte à rebours des secondes, nanosecondes, microsecondes, centièmes de seconde, dixième de secondes, il y’a dix dixième de seconde dans une seconde, compte les minutes, soixante minutes pour faire une heure, la moitié moins pour une demi heure, vingt quatre heure dans une journée, soit mille quatre cent quarante minutes soit quatre vingt six mille quatre cents secondes, et en nanosecondes ça fait quoi? Une journée c’est en fait un jour puis une nuit, chacun une demi journée, ni plus ni moins, moitié-moitié, cycle sans fin, infini, jour, nuit , jour, nuit, et encore jour et puis nuit et quand sept jours et sept nuit se sont écoulés, sept pas huit ni six, sept très exactement, ça fait une semaine, lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche, sept jour, et le septième jour IL se reposa, nuit, dimanche, l’aube, blanche, est là, zut! il est déjà l’heure, l’heure d’aller à la messe, messe du dimanche, il faut se réveiller réveille toi! Éveille toi!

Éveille toi! pas de repos, ensuite il sera trop tard, ce ne sera plus l’heure, l’heure de la messe, de la messe du dimanche, passent les dimanches et passent les semaines lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche, passent les mois, avent, épiphanie, carême, pâques, pentecôte, assomption, mercredi des cendres, vendredi saint, dimanche, messe de dimanche, liturgie, litanie, sans fin, infinie, messe de minuit, mi-nuit, milieu de la nuit, nuit de Noël, alléluia! il est né! Il est né le divin enfant! enfant jésus, nouveau né joufflu, rosé, rosaire, charnel, rose sang, le sang du christ, sacrifié, écartelé, déchiré dans sa chair, crucifié sur la croix, signe de croix, stigmates, croix de bois croix de fer, genoux dans la poussière, écorchés, ensanglantés, si je mens je vais en enfer, enfance, innocence, Prévert : notre père qui êtes aux cieux restez y! confusion confession, qu’est ce que c’est qu’un blasphème? mensonge, enfer, flammes de l’enfer, brûlent les chairs, crémation, four crématoire, crématorium, urne, cendres,  poussière, poussière infime, infime détail d’« un détail de l’histoire », chapelet ressassé, récité, égrené, éternel recommencement, se reproduit, à l’infini, répétition, sanction, punition, vous me copierez cent fois- table de loi- tu ne tueras point- péchés, confession, confessionnal, contrition, pénitence, chemin de croix, pèlerins, à genoux, écorchés, ensanglantés, genoux dans la poussière.

Mais enfin à quoi rêves tu encore? Dépêche toi!  Il est l’heure! Élan mystique, éveille  toi! Église, cathédrale, clocher, cloche, les cloches tintent, sonnent l’heure de la messe du dimanche: dépêche toi! il est l’heure! c’est dimanche, jour du seigneur, lui se repose, journée commencée par une nuit , plus exactement une demi nuit , puis l’aube puis le jour, journée entamée de  onze heures  très exactement, pas une de plus pas une de moins, onze heures et zéro minutes et zéro secondes, pas une de plus pas une de moins, dépêche toi! au bout du chemin, l’église la cathédrale et le clocher, le missel écorné , le bénitier, génuflexion au bout de la nef, les travées égrènent en chapelet le long des bas cotés le rosaire, puis le transept , déambulatoire,  absides, chapelles, chevet encadrent le chœur, oh mon cœur! dépêche  toi! égrène les systoles, égrène les diastoles, vers le chœur, le sang aux joues, ceci est mon sang, vin de messe, enivre, goût amer, tanné, cuir, cuivrée, ferreux, goût de sang, écœurant, le sang vers mes pieds recouverts de mon aube blanche d’enfant de cœur, dépêche toi! ceci est mon corps, l’hostie fond sous ma langue, écœurante, nausée, hauts-le cœur, cierge dégoulinant de cire fondue, éternellement rallumés, remplacés, cycle sans fin, infini, grains de poussière, pour des siècles et des siècles, ça en fait de la poussière, des tas de poussière, des milliers des millions de grains de poussière, peut-être même autant que de nanosecondes, mais alors combien de nanosecondes pour faire un siècle? et des siècles de siècles? vertige, sans fin, infini, étourdissant, haut-le-cœur, écœurant, ça sens le renfermé, presque le moisi, moisissure,  champignons, décomposition, cycle infini de tout ce qui est charnel, corps en décomposition, cœur en décomposition, pieds en décompositions, et pour des siècles et des siècles ça  fait combien de corps?ça fait combien de pieds? ça fait combien de cœurs?moitié moins assurément que les pieds, en  décomposition, dans le cimetière, sous mes pieds, redeviennent poussière, des tas de poussière que je piétine, dépêche toi! des corps,  des siècles et des siècles de corps, moisis , pourris, écœurants, redevenus poussière, poussière sous mes pieds à la surface du cimetière,  qui se hâtent parce que c’est dimanche, et qu’il ne faut pas rater la messe, messe du dimanche, et mon aube blanche immaculée, pureté, mon aube d’enfant de cœur, dépêche! dépêche toi mon cœur! est tachée, souillée de la poussière soulevée par  mes pieds de tous ces millions de milliers de grains de poussière  entassés dans le cimetière pour des siècles et des siècles.

Amen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :